Deutsches Schiffahrtsmuseum (DSM)
Musée de plein air


Toutes les illustrations suivantes peuvent être agrandies en cliquant et la qualité de l'image améliorée en augmentant le temps de chargement.

 Au coeur de Bremerhaven, entre le Centre Colombus et la Promenade de la digue, au bord de la  Weser, s'étend le musée allemand de la Marine avec son musée de plein air et son port. L'aire autour du musée, aménagée en parc, sur laquelle se trouvent exposés de grands objets de marine, compose avec les dix oldtimers de la flotte du musée, ses collections et les alentours historiques et maritimes, un ensemble unique témoignant de l'histoire de la navigation  allemande. L'actuel port du musée fut la première construction qui donna son nom à la ville de Bremerhaven, fondée en 1827 au bord de la Geeste par la ville libre hanséatique de Brême. Le Vieux-Port (Alter Hafen), avec une écluse, put être ouvert en 1830, permettant ainsi à la ville de Brême de conserver son importance en tant que port maritime et métropole de commerce. Les activités industrielles ayant changé, surtout au niveau de la pêche hauturière et l'industrie poissonnière, un bombardement virulent le 18 septembre 1944, ainsi qu'un comblement partiel du bassin originel avec l'écluse et la perte de nombreux bâtiments au cours des dernières  décennies, ont laissé peu de son caractère historique à la ville. Le port du musée, dans lequel se trouve depuis 1966 le dernier des grands voiliers allemands en bois, le trois-mâts SEUTE DEERN, fut l'une des cellules de base du musée ouvert en 1975.

 Avec les dix navires dans son port, quatre navires à sec et de nombreux autres grands objets d'exposition exemplaires pour l'histoire de la navigation allemande, avec la proximité d'une voie navigable, la Weser, de l'embouchure de la Geeste, des installations portuaires actives et des  monuments maritimes classés, tels que le phare de 1853/55, le musée de plein air jouit d'une atmosphère unique. Les navires propulsés à la voile sont représentés par le grand voilier  SEUTE DEERN, aujourd'hui transformé en restaurant, le bateau-phare, le yacht DIVA qui remporta l'Admiral Cup, le canot de haff EMMA, ainsi que le GRÖNLAND, un navire qui effectua une expédition polaire en 1867. Le GRÖNLAND est le deuxième des plus anciens navires enregistré aujourd'hui sous pavillon marchand allemand qui soit entretenu et navigué par un équipage volontaire. L'EMMA de Poméranie fait aussi partie des bateaux actifs du musée, tout comme le remorqueur HELMUT , datant de 1923, qui est encore en état de naviguer, contrairement au SEEFALKE, remorqueur de sauvetage en haute mer et au remorqueur portuaire STIER exposé à terre. La large palette des remorqueurs dans le port du musée est complétée par le PAUL KOSSEL, un bateau en béton, qui a lui aussi servi de remorqueur.

 Les navires à moteur sont représentés par la vedette rapide KRANICH de la Marine nationale, le baleinier à vapeur RAU IX datant de 1939 ainsi que l'hydrofoil WSS 10, un navire d'essai exposé à terre.

 Le bac du Danube en bois et le sous-marin WILHELM BAUER (l'unique exemplaire du type XXI encore conservé de nos jours et entretenu par une association particulière faisant office de musée à part entière), témoignent de la variété des types de navires quant à leurs matériaux de construction et leurs systèmes de propulsion. La cheminée originale du OTTO HAHN, le seul navire marchand allemand ayant fonctionné à l'énergie atomique, témoigne elle aussi du large spectre d'objets présentés dans le cadre de l'histoire de la marine allemande au sein du musée de plein air.

 La grue à manivelle de 1875 du SEUTE DEERN, la grue à portique électrique de 1925 qui domine au nord du port du musée, la grue à vapeur sur rails de 1939/40 font partie de l'ensemble impressionnant des grues dans le parc du musée, aux côtés du chariot élévateur pour conteneurs, datant de 1968, période des débuts des conteneurs.

Le phare de la Weser inférieure à Sandstedt, le marteau-pilon à vapeur de Bremer Vulkan, l'hélice du tanker VARICELLA et l'indicateur historique du niveau d'eau sont des objets d'exposition originaux, qui relient le musée de plein air, avec les vestiges du Vieux-Port de Bremerhaven, aux domaines navigables et portuaires environnants de la ville . Ainsi se trouvent réunis ici, de manière unique, le passé et le présent de la navigation. Le guide imprimé en 1997 apporte de plus amples informations.


retour